Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Réguler, restructurer et refondre notre économie et le fonctionnement des entreprises

La réglementation est un levier essentiel pour renforcer le pouvoir de négociation de la main-d'œuvre, mettre fin aux paradis fiscaux, démanteler les monopoles et garantir que le secteur financier et les progrès technologiques bénéficient au plus grand nombre. Tant les États que les entreprises peuvent agir pour rendre moralement inacceptables les salaires de misère, l'esclavage et le travail précaire et dangereux. Cela exigera une coopération mondiale bien plus étendue qu'aujourd'hui. Dans le climat politique actuel, cela sera très difficile à réaliser. Heureusement, les États ont encore une grande marge de manœuvre pour en faire beaucoup au niveau national. Le commerce et les investissements ont le pouvoir de diffuser très largement les opportunités, les produits, les services et la prospérité. Pourtant, de plus en plus souvent, les décisions sont uniquement prises à travers le prisme de l'optimisation des rémunérations des riches actionnaires. Ce carcan contraint les activités économiques courantes à exacerber les inégalités. On voit toutefois des entreprises, des mouvements sociaux et des entrepreneurs développer un ensemble de concepts pour tenter de se libérer de ce carcan. Ces concepts incluent des coopératives, des modèles de participation des employé-e-s, la primauté des missions, des entreprises à but lucratif, des entreprises sociales et des entreprises de commerce équitable. Des études révèlent que les entreprises détenues par les employé-e-s génèrent une plus forte croissance de l'emploi et des salaires supérieurs. Par exemple, Mondragon est une coopérative multinationale espagnole avec un chiffre d'affaires de 13 milliards de dollars qui emploie 74 000 personnes. Les décisions sont prises de manière démocratique, la sécurité de l'emploi est encouragée et les personnes les mieux payées ne gagnent pas plus de neuf fois le salaire le plus bas. Nos économies pourraient se construire selon ces structures progressives à condition que les responsables politiques privilégient les politiques visant à financer, soutenir et encourager de tels modèles.

Les commentaires sont fermés.