Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Le retour de la tuberculose

La tuberculose fait partie des maladies a prevention vaccinale et a declaration obligatoire. Avec moins de 10 nouveaux cas de tuberculose maladie declares pour 100 000 habitants depuis 2004, la France est consideree au plan international comme un pays a faible incidence de tuberculose. Cette situation masque cependant des differences importantes entre zones geographiques et groupes de population. L’Ile-de-France, Mayotte et la Guyane sont les trois regions de plus fort taux de declaration. Le nombre de cas de tuberculose a bacilles multiresistants (MDR), qui etait stable depuis le debut des annees 2000, augmente en 2011 et 2012. L’Ile-de-France cumule la moitie de ces cas et le nombre de cas ayant deja beneficie d’un traitement antituberculeux atteint, en 2012, celui des cas encore non traites. En juillet 2007, sur les recommandations du Comite technique des vaccinations et du Conseil superieur d’hygiene publique de France, l’obligation vaccinale par le BCG a ete suspendue et un regime de recommandation forte pour les enfants les plus exposes, dont ceux residant en Ile-de-France et dans les DOM, a ete promulgue. La couverture par le BCG est insuffisante chez les enfants a risque de tuberculose, surtout en dehors de l’Ile-de-France15. D’autres maladies infectieuses ne beneficient pas d’une prevention vaccinale et la surveillance de leur evolution temporelle permet de mesurer l’efficacite des mesures preventives. La légionellose, infection respiratoire provoquee par des bacteries du genre Legionella, se caracterise par des symptomes respiratoires aigus, avec une mortalite non negligeable, pouvant atteindre plus de 20 % pour les sujets fragilises (personnes agees, immunodeprimees, diabetiques, fumeurs, patients atteints de maladies respiratoires chroniques, etc.) mais le nombre de deces reste faible (moins d’une centaine de cas annuels). Les legionelles, presentes dans le milieu aquatique naturel, se multiplient facilement dans les sites hydriques artificiels lorsque les conditions sont favorables, notamment une temperature comprise entre 25 et 45 °C. La contamination de l’homme se fait par voie respiratoire, par inhalation d’eau diffusee en aerosol a partir d’une installation contaminee (tours aerorefrigerantes, douche, bains a remous, brumisateurs, fontaines decoratives…). Le bilan des cas de legionellose survenus en France en 2012 montre une legere augmentation par rapport a l’annee 2011. Les caracteristiques epidemiologiques des cas ainsi que le gradient geographique du taux d’incidence Ouest-Est restent cependant similaires a la situation observee les annees precedentes.

Les commentaires sont fermés.